Comment bien organiser son activité de freelance ?

organiser son activité de freelance

La grande liberté qu’offre le freelancing est à modérer avec les responsabilités qui vous incombent. Il est très important de savoir s’organiser. En tant que travailleur indépendant, vous serez très occupé par vote activité opérationnelle, votre prospection ou bien par les tâches administratives liés à votre activité. Afin d’avoir le temps de mener correctement vos missions, mais également de réaliser les devoirs indispensables à la bonne tenue de votre activité, il est vital d’améliorer l’efficience et l’organisation d’une journée type du freelancer.

La raison d’être du freelance est d’assurer ses missions auprès de clients auxquels il s’est engagé. Pour autant, l’indépendant ne doit pas sous-estimer les activités gravitant autour de « la chaîne de valeur du freelance » : facturation, contractualisation, CRA, évaluation, prospection. C’est dans ce contexte que de nombreux intérimaire ont vu le jour et aide les freelances à supporter ces activités. Du cabinet de conseils, aux sociétés de portage salariale, en passant par les plateformes de freelance, tous promettent d’aider les personnes en freelance à se focaliser sur leurs missions opérationnelles et non la gestion courante de leur activité, véritable facture anxiogène pour les indépendants.

Afin d’éviter d’être dépassé par les événements, le modèle freelancing impose une organisation solide et à toutes épreuves, surtout aux démarches où l’inexpérience jouera en votre défaveur.

L’importance d’un espace de travail dédié

Si vous être freelance il y a de grandes chances que soyez amené à travailler chez le client ou depuis chez vous. Dans le dernier cas de figure il est conseillé d’avoir à votre disposition une pièce entièrement dédiée à votre activité. Cet espace doit pouvoir être coupé du reste de votre domicile, ou à défaut d’être imperméable à n’importe qu’elles perturbations. Comme cela, une fois votre journée de travail terminée, vous n’avez plus qu’à fermer la porte pour couper. Avoir un bureau aéré, illuminé par la lumière du jour est également très important. Si vous n’avez pas l’espace suffisant chez vous alors tournez-vous vers des cafés ou des espaces de coworking. C’est aussi de bon moyen de combattre l’isolement auquel vous risquez d’être confronté.

Optimiser son emploi du temps

Lorsque vous êtes freelance, vous serez souvent seul pour réaliser vos tâches. Pour ne pas être débordé, il faut apprendre à s’organiser et s’outiller, et à s’y tenir. Ayez un emploi du temps clair, avec une hiérarchisation des tâches simple et lisible. Comme ça, vous savez ce qui est important et urgent et vous pouvez aménager votre journée en fonction. Faire des to-do list est aussi un bon moyen pour y voir plus claire et éviter de se perdre dans la masse de travail. Savoir se manager, c’est aussi savoir prioriser les tâches. Pour avoir une meilleure productivité, réaliser une tâche à la fois. Vous pouvez planifier vos journées à l’avance pour avoir une visibilité suffisante sur plusieurs jours ou semaines. C’est une bonne façon d’éviter d’être pris de court.

Être autonome, motivé et rigoureux

Nous l’avons vu, se lancer en tant que travailleur indépendant est un saut dans l’inconnu. Il vous faudra être rigoureux et persévérant au début pour faire face aux toutes nouvelles problématiques qui jalonneront votre parcours. Mais aussi pour que votre activité soit respectée, par les clients autant que par vos proches. Si vous travaillez depuis chez vous, faîtes leurs savoirs que vous n’êtes pas disponibles pendant vos heures de travail. Il est compliqué de concilier travail et tâches domestiques. Établir des horaires fixes vous aidera à être moins dérangé. Cet aménagement vous aidera aussi dans votre activité et vous permettra d’être plus régulier dans votre travail. Le modèle du freelancing impose une capacité d’adaptation rapide, une grande flexibilité, et ce, peu importe l’organisation, la culture de l’entreprise, les tensions entre les équipes, les processus en place ou les mœurs du client.

Offrir de la visibilité à ses clients

Si établir des horaires fixe vous servira avec vos proches, sachez qu’il est aussi très important de tenir un emploi du temps que vous mettrez à dispositions de vos clients. Comme cela ils sauront sur quelles plages horaires vous êtes joignable, et aussi, et c’est important, à quels moments vous ne l’êtes pas. Préparer des mails avec des réponses automatiques pour les moments où vous n’êtes pas joignable. Ce qui est important à retenir, c’est d’optimiser la gestion de votre calendrier. Essayer de mutualiser vos rendez-vous clients le même jour, cela peut éviter de perdre du temps dans les transports par exemple.

En tant que freelance, vous avez la possibilité de faire ce que bon vous semble, d’organiser votre activité à votre souhait. Mais cette liberté s’accompagne de nombreuses contraintes, de responsabilités, et de l’abnégation dont vous devrez faire preuve afin de mener votre activité le plus sereinement possible. Être indépendant c’est faire preuve de détermination et de persévérance pour mener à bien vos missions et de gérer votre activité de front. Être patient, tenace, et apprendre à ne rien lâcher sont des qualités essentielles quand on souhaite devenir indépendant.

Partager sur twitter
Partager sur linkedin