Freelance : Quels espaces de travail ?

espace de travail freelances

Lorsque l’on travaille en tant que freelance, l’une des problématiques à laquelle on fait le plus rapidement face et à laquelle il est important d’amener une bonne réponse, c’est l’espace de travail. En fonction des missions qu’on vous proposera vous pourrez être amené aussi bien à travailler de chez vous qu’à vous déplacer chez le client. Petit tour des espaces de travail à disposition des freelances.

Chez le client

En premier lieu, c’est l’espace de travail le plus adapté. C’est l’endroit le plus propice a la bonne exécution de votre mission, parce que vous vous trouvez dans le cœur de l’activité. Il est comme cela possible d’interagir avec le client ou ses équipes. Il y a aussi la possibilité de demander au client si vous ne pouvez pas travailler au sein du réseau de l’entreprise, ce qui peut faciliter certain accès. Enfin, afin de vous sentir le mieux possible il ne faut pas hésiter à demander au client s’il peut mettre du matériel à votre disposition pour mener à bien la mission, comme la mise à disposition d’un double écran par exemple.

A domicile

La solution la plus souvent choisie par le freelance, en tout cas au début de son activité, c’est de travailler depuis chez soi. C’est la réponse la plus logique, pas de frais de location à payer, une tranquillité certaine, le choix d’aménager sa journée comme bon vous semble. C’est même un des arguments de choix du statut de freelance que de travailler depuis son domicile. Mais si vous choisissez cette option, il va falloir faire des aménagements pour que votre vie pro ne vienne pas empiéter sur votre vie personnelle, et inversement. Avoir une pièce dédiée à votre activité est essentiel quand on travaille depuis chez soi. Il peut être plaisant de faire quelques sessions de travail sous la chaleur de sa couette, mais il y a de grandes chances que votre productivité en prenne un coup. Dernièrement, des plateformes de co-working dans le salon de particulier ont vu le jour. Un bon moyen de rencontrer d’autres professionnels dans un cadre plus intimiste.

Les espaces co-working et autres tiers-lieux

Quand on pense à travailleur indépendant, on pense souvent espace de co-working. Ces locaux qui sont mis à disposition de très petites entreprises ou de freelance moyennant un loyer connaissent un succès certain. En plus d’aider le freelance à sortir de sa condition d’indépendant solitaire, il lui permet aussi de pouvoir le mettre en relation avec d’autres professionnels aux compétences variés. C’est un très bon moyen donc d’agrandir son réseau, mais aussi d’améliorer sa productivité au contact d’autres professionnels et de stimuler sa créativité. Il existe aussi d’autres espaces dédiés au travail que l’on nomme des tiers-lieux. Ce peut être sous forme de centre d’affaires, qui est un centre de services professionnels et de bureaux flexibles, mais qui engendre un certain coût. Ou alors en centre de télétravail, qui regroupe des travailleurs de différentes entreprises et met à disposition des salles de réunions et des espaces pour le travail individuel. Enfin il y également les Fablabs, ces endroits qui mettent à la disposition des travailleurs des outils et des machines pour les aider à la confection et à la réalisation d’objet.

Les working cafés

On a souvent l’image d’une personne assise à une terrasse tapotant sur son ordinateur et buvant un café. Aller travailler dans un « Workshop coffe » est une solution qui existe depuis plusieurs années. Il y a un peu de monde, pour la convivialité, et très souvent un wifi accessible. Les tarifs sont parfois aménagés au temps passés dans le café et non à la consommation, et vous pouvez rencontrer d’autres travailleurs indépendants. En revanche, il est compliqué d’y mener une activité sur le long terme, mais travailler occasionnellement depuis un café permet de casser la routine.

Les lieux insolites ou travailler

Vous pouvez décider de louer une pièce pour y travailler. C’est une solution que peu de freelances choisissent, car elle a un coût certain, et ne résout pas non plus forcément le problème de la solitude. Il existe aussi des incubateurs, des structures ou l’on rentre sur sélection et ou l’on est aidé et accompagné le temps que l’on arrive à lancer son activité. Mais cette option, en plus de ne pas être ouverte à tout le monde est limité dans le temps, et la question de l’espace de travail reviendra se poser rapidement. Les bibliothèques ou médiathèques peuvent être de très bon endroit pour des freelances sans le sou également. Ce sont des lieux dédiés au travail, peu bruyant et avec une connexion internet. Que ce soient des bibliothèques publiques ou celles de fac. Enfin il ne faut pas oublier que quand on est freelance, chaque endroit peut devenir un lieu de travail. Vous avez un déplacement dans une autre ville, le temps du voyage dans le train, ou dans l’avion peut-être un espace de travail propice pour avancer dans vos missions. Surtout qu’il y a de plus en plus de Wifi disponible dans les moyens de locomotion désormais.  

Il existe donc des endroits ou un freelance peut décider de travailler. Que ce soit depuis son domicile, en co-working ou dans un café, ce qui compte, c’est d’être dans des bonnes conditions pour mener son activité le plus sereinement possible. C’est une partie très importante dans l’établissement et la pérennisation de votre entreprise que d’avoir un espace de travail stable et adapté.

Partager sur twitter
Partager sur linkedin